diagnostic : la Haute Chartreuse

La Haute-Chartreuse concentre tous les éléments constitutifs de l’identité chartrousine. Ses paysages sont soumis à la figure forestière si sombre et attractive à la fois, qui gagne peu à peu du terrain devant les contraintes de l’agriculture de moyenne montagne. Le paysage est ici davantage un projet collectif qu’une somme de conséquence individuelles : c’est une richesse à protéger.

Haute Chartreuse constats enjeux

Cet ensemble paysager est composé de 2 unités paysagères :

La Chartreuse des Entremonts

Caractérisant les paysages emblématiques du massif, les clairières pastorales (prairies et pâturages) arrachées par l’homme au dense couvert forestier, abritent leurs nombreux hameaux au cœur d’une arène montagneuse prestigieuse.
DIVERTICIMES_AUGIER_st-pierre-entremont2
village de Saint-Pierre-d’Entremont – crédit PNRC

La Chartreuse de St-Pierre

Cette unité paysagère constitue le « miroir » de la précédente puisque les éléments géomorphologiques, environnementaux ou anthropiques constitutifs de ses paysages, se répondent souvent, parfois quasi symétriquement. En effet, les deux bassins de Saint-Pierre-de-Chartreuse et des Entremonts se font écho de part et d’autre du col du Cucheron, tout comme les cols de Porte et du Granier constituent respectivement les limites sud et nord.

 

Haute Chartreuse unités paysagères

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s