diagnostic : les collines de Chartreuse

On croit souvent que le massif de Chartreuse est une forteresse entourée d’escarpements infranchissables. A l’Ouest, les collines de Chartreuses constituent pourtant la part bocagère et vallonnée du massif, ouverte sur la plaine dauphinoise, et où s’exprime l’eau, comme nulle part. L’activité de ce pays ne doit pas banaliser ce territoire rural si complémentaire des montagnes voisines.

collines de Chartreuse constats enjeux

Cet ensemble paysager est composé de 4 unités paysagères :

La plaine des Guiers

Depuis les versants et les coteaux qui dominent cette ancienne zone frontière chargée d’histoire, la découverte du massif de la Chartreuse s’offre dans des panoramas comptant parmi les plus remarquables de la région. Après la dernière glaciation et jusqu’au Moyen-âge, la plaine était recouverte par un lac que les dépôts sédimentaires ont rendu fertile. Les deux bras du Guiers (Guiers Mort et Guiers Vif) descendant du massif montagneux ont creusé, à travers les plis très serrés de ces falaises, d’étroites et profondes gorges, avant de se rejoindre et s’unir pour former un cours d’eau unique au niveau de la commune d’Entre-Deux-Guiers.
St Ch la G_Chanterel_2012 07 11_2
village de Saint-Christophe-la-Grotte – crédit PNRC

Le val d’Ainan

Campagne paisible, intime et bocagée, à l’écart des grands axes routiers, le vallon, sur les pentes duquel confluent les affluents de l’Ainan, a vu l’agriculture préserver et entretenir la qualité de ses paysages.
Village de Merlas
village de Merlas – crédit PNRC

 

Le bassin du lac d’Aiguebelette

Des paysages lacustres réputés, découverts dans de larges panoramas depuis les sommets alentours ou la coupure de l’autoroute A 43, voisinent avec des sites naturels remarquables et des paysages de campagne préservés.
IMGP2906
le lac d’Aiguebelette – crédit PNRC

Le val de Couz

Défilé reliant, dans des temps pas si lointains, la France et la Savoie, la dimension historique de ses paysages se confronte à la majesté du milieu naturel et à la simplicité de l’empreinte humaine traditionnelle.
Saint-Thibaud-de-Couz
village de Saint-Thibaud-de-Couz – crédit PNRC

 

collines de Chartreuse unités paysagères

 

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s